Coveto reprend le site Hippocampe de Caen

Cet accord permet le maintien en activité sur le site de Caen de 26 salariés antérieurement employés par Hippocampe.

© D.R.

Michel JEANNEY

Stratégie

Alors que la centrale d'achats Hippocampe avait indiqué, le 1er octobre, son intention de cesser d'ici la fin de l'année son activité, Coveto vient d'annoncer qu'elle reprend le site de Caen de la société Hippocampe Caen SA et son activité commerciale. 

Le groupe coopératif Coveto a annoncé, le 4 décembre, qu'il reprend « le site de Caen de la société Hippocampe Caen SA et son activité commerciale ».

« Dès le 31 décembre, date effective du transfert, Coveto mettra donc tout en place pour assurer la continuité du service proposé par le site de distribution vétérinaire de Caen », précise Coveto.

Reprise de la distribution de la gamme Calibra

Coveto assurera aussi la distribution exclusive en France de la gamme d'aliments pour animaux de compagnie Calibra jusqu'ici distribuée par Hippocampe.

« Le groupe Coveto est fier, par cette opération, de préserver un site de distribution pharmaceutique en France et de contribuer à la sauvegarde de 26 emplois au service des vétérinaires », commente la centrale d'achats. « Ce nouvel ancrage normand permettra également à Coveto de proposer de nouvelles solutions à l'ensemble des vétérinaires du Nord-Ouest de la France. »

Le contrat de cession a été conclu le 2 décem­bre « après approbation du comité social et économique de la société Hippocampe Caen SA », précisent les deux sociétés dans un communiqué commun diffusé le même jour.

Le transfert s'opérera le 31 décembre « sous réserve de la satisfaction de certaines conditions suspensives usuelles » , est-il précisé.

Cet accord permet le maintien en activité sur le site de Caen de 26 salariés antérieurement employés par la société Hippocampe Caen SA.

Filiale de l'Américain Covetrus, Hippocampe avait annoncé, le 1er octobre, « son intention d'engager un processus de cessation d'activité » d'ici la fin de l'année (lire DV n° 1543).

« Cette décision est la conséquence des difficultés nées dans le contexte d'un marché de plus en plus tendu où les marges générées ne permettent plus à la société de couvrir ses coûts de distribution et d'envisager un retour à un équilibre viable », avait alors indiqué le groupe Hippocampe.

Basée à Caen, la société normande compterait, avec ses autres sites, un total de 90 salariés.

Créée en 1995

Créée en 1995 dans la lignée de Nordivet (elle-même créée en 1978, à Bayeux, par des vétérinaires praticiens), elle est rachetée en octobre 2007 par le groupe américain Henry Schein.

En février 2019, Henry Schein scinde ses activités et sa branche Santé animale fusionne avec Vet First Choice pour créer une nouvelle entité, Covetrus, dont le siège est situé à Portland, aux États-Unis.

Hippocampe propose des solutions logistiques, commerciales, matérielles et informatiques aux cliniques vétérinaires, ainsi qu'aux éleveurs, principalement dans les régions du Nord, du centre, de l'Est et de l'Ouest de la France.

La centrale d'achat coopérative Coveto a, elle, été créée en 1976 par les vétérinaires des Pays-de-la-Loire. Elle compte plus de 2 200 vétérinaires actionnaires. Près de 1500 entreprises vétérinaires utilisent ses services.

Le groupe comprend deux établissements pharmaceutiques de distribution vétérinaire à Montaigu et à Limoges. Il déclare réaliser un chiffre d'affaires de plus de 210 millions d'euros et disposer « d'une présence forte sur la partie Ouest de la France (de Beauvais à Biarritz en passant par Sens et Aurillac) grâce à sa stratégie historique de livraison des structures vétérinaires par ses propres chauffeurs ».

Près de 280 personnes travaillent dans les trois sociétés du groupe : Coveto coopérative, Coveto Limoges et Hospimédi.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1552

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants