Ulcères gastriques : les transports de longue durée sont associés à une augmentation du pH et des scores lésionnels

Une étude* a été menée afin d'évaluer l'hypothèse selon laquelle le transport serait un facteur de risque pour les ulcères gastriques. Douze juments ont été confinées durant une nuit (de 18 heures à 6 heures) après avoir été équipées de sondes nasogastriq...



Afficher la suite
Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants