Alzheimer : des cerveaux de patients ont permis de transmettre la maladie à des primates non humains

La maladie d'Alzheimer a été transmise à des lémuriens par l'inoculation de tissu cérébral de malades. Ces expériences renforcent l'hypothèse de l'intervention de prions dans cette maladie.



Afficher la suite
Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants