Un cas rarement démontré de transmission bidirectionnelle Homme-porc d'un virus grippal

Le cas, rarement démontré, d'une transmission bidirectionnelle Homme-porc du virus grippal pH1N1 en janvier 2018 souligne l'importance des mesures de précaution à l'égard de ces virus communs aux deux espèces. Des mesures de biosécurité ad hoc doivent n...



Afficher la suite
Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants