Prurit cervico-facial félin : mesures physiques et traitement des surinfections

1 - Chat européen atteint de PCFF : noter l'érythème, les excoriations et les croûtes sur la face.

© D.R.

La prise en charge du prurit cervico-facial félin constitue souvent un véritable défi thérapeutique. La rapidité est essentielle car le prurit est vite auto-entretenu par le grattage. Le traitement ne doit aucunement se résumer à une corticothérapie orale...

VOUS AVEZ DEJA UN COMPTE

CONNECTEZ-VOUS

J'ai oublié mes identifiants
VOUS N'AVEZ PAS DE COMPTE

ABONNEZ-VOUS


Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants