Actualisation des connaissances sur la toux de chenil : des causes aux traitements

© Cryssfotos - Fotolia-com

Fiches pratiques

La toux de chenil est une maladie illustrant l'action synergique de plusieurs pathogènes de nature virale et bactérienne. Fréquemment rencontrée, on la retrouve en particulier lorsque des animaux vivent en collectivités. Cette maladie aux multiples causes possibles soulève des interrogations : quand la suspecter ? quels agents pathogènes ? quel mode de transmission ? comment confirmer, traiter et prévenir une infection ? Les fiches pratiques Afvac* Éditions, publiées dans La Dépêche Vétérinaire, font le point :

>> Une maladie aux causes multiples suscitant les interrogations (cliquer sur le lien)

La toux de chenil est une maladie multifactorielle aux expressions cliniques plus ou moins graves. L'implication de certains virus est probablement sous-estimée en Europe, à l'instar de l'herpèsvirus canin ou des coronavirus canins à tropisme respiratoire contre lesquels il n'existe ni traitement, ni prévention spécifique.

>> Quand suspecter une toux de chenil ? (cliquer sur le lien)

La toux de chenil présente une clinique variable et doit notamment être envisagée lors de toux sèche d'apparition aiguë. La radiographie thoracique semble l'examen diagnostic de choix, une opacification radiographique bronchique diffuse des champs pulmonaires étant systématiquement rencontrée en cas de trachéo-bronchites infectieuses canines.

>> Un traitement et une prévention difficiles (cliquer sur le lien)

Le traitement de la toux de chenil consiste en une thérapie symptomatique antitussive. L'emploi d'anti-inflammatoire peut être envisagé et une antibiothérapie pourra être initiée si l'on suspecte une surinfection bactérienne (toux grasse, dyspnée marquée, abattement, anorexie, hyperthermie). La vaccination est systématique en France, conférant une immunité contre certains agents mais pas tous, qui devront donc faire l'objet d'une prophylaxie sanitaire accrue en collectivité (dépistage sérologique en fin de quarantaine, restriction des déplacements, désinfection systématisée des locaux).

* Afvac : Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie.

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants