Séroprévalence du Sars-CoV-2 chez plus de 2 000 chats européens testés : de l'ordre de 4 % lors de la première vague

Les auteurs rappellent l'étude française où la séroprévalence peut atteindre 23 % chez les chats séjournant dans un foyer positif à la Covid-19.

© Ostrometski - Fotolia.com

Jeanne BRUGÈRE-PICOUX

Membre de l'Académie nationale de médecine et de l'Académie vétérinaire de France

Épidémiologie

Une étude* a recherché les anticorps contre le Sars-CoV-2 chez 2 160 chats domestiques dans quatre pays (Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Espagne) au cours de la première vague de Covid-19 en Europe (avril-août 2020).

Les chercheurs ont trouvé une séroprévalence de 4,4 % à l'aide d'un test de séroneutralisation virale et de 4,3 % à l'aide d'un test RBD-Elisa (détectant le récepteur de liaison à la protéine S (spicule) du virus).

Les auteurs rappellent l'étude française (Fritz et al., One Health. 2021; 11: 100192 - https://doi.org/10.1016/j.onehlt.2020.100192) où la séroprévalence peut atteindre 23 % chez les chats séjournant dans un foyer positif à la Covid-19 et signalent qu'ils ont trouvé des taux similaires lorsqu'ils observaient une association avec une contamination humaine possible.

Nouveaux résultats à venir

Ces résultats suggèrent qu'en l'absence d'une autre source connue, les infections par le Sars-CoV-2 chez les chats sont très probablement dues à une transmission par contact avec l'Homme.

Il sera intéressant de connaître les résultats du projet CoVet 2021 financé par l'Agence nationale de la recherche (ANR) dans le cadre de la 11e vague d'appel à projets Recherche-Action-Covid-19.

Ce projet, où interviennent nos confrères Eric Leroy et Serge Rosolen, correspond à une enquête sérologique réalisée en France après plusieurs vagues de Covid-19 sur plus de 6 000 sérums prélevés jusqu'en juin 2021 chez des animaux de compagnie.

* Schulz C, Martina B., Mirolo M., Müller E., Klein R., Volk H. et al. Sars-CoV-2-specific antibodies in domestic cats during first COVID-19 wave, Europe. Emerg Infect Dis. 2021 Dec [date cited]. https://doi.org/10.3201/eid2712.211252.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1592

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants