Santé publique vétérinaire : la nouvelle définition de l'Académie vétérinaire

La santé publique vétérinaire s'intéresse notamment aux productions animales entrant dans la chaîne alimentaire.

© David Quint

Sur proposition de notre confrère Jean-Luc Angot, chef du corps des inspecteurs de santé publique vétérinaire, président de la section Prospective, société, international du CGAAER* et ancien président de l'Académie vétérinaire de France, l'Académie vétérinaire a mis à jour sa définition de la santé publique vétérinaire, la précédente définition de l'AVF datant de 1997. Lors de son assemblée générale du 17 juin, elle a donc retenu la définition suivante : « La santé publique vétérinaire est l'ensemble des actions collectives, principalement régaliennes, en rapport avec les animaux sauvages ou domestiques, leurs services et leurs productions entrant notamment dans la chaîne alimentaire, qui visent à préserver les santés humaine et animale - y compris l'état de bien-être - et la santé des écosystèmes. Elle contribue ainsi au développement durable et à la mise en oeuvre du concept « Une seule santé ». » .

* CGAAER : Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1580

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants