Post-confinement dans les ENV : le distanciel ne dégrade pas le contrôle des connaissances

Louis Jeanton est étudiant en première année à l'école vétérinaire d'Alfort.

© D.R.

Enseignement 

Alors que le déconfinement se poursuit, La Dépêche Vétérinaire va à la rencontre de différents acteurs de l'enseignement dans les écoles vétérinaires françaises, enseignants comme élèves. Louis Jeanton, élève en première année à l'école vétérinaire d'Alfort, témoigne de son expérience des examens en distanciel.

La Dépêche Vétérinaire : Combien d'examens as-tu passé en distanciel ce semestre ?

Louis Jeanton, étudiant en première année à l'école vétérinaire d'Alfort : J'ai passé trois examens intermédiaires et cinq examens terminaux en distanciel. J'ai également eu plusieurs travaux à rendre qui comptaient pour ma note de fin de semestre. Je n'ai passé qu'un partiel intermédiaire en présentiel, qui s'est déroulé avant le confinement.

D.V. : Comment se sont organisés les examens en distanciel ?

L.J. : Pour moi, ils ont commencé deux semaines après le début du confinement. Nous passons plusieurs examens sur ordinateur à l'école donc ceux-ci se sont très bien passés puisque nous avions l'habitude. La seule différence est que nous passions notre examen à la maison et non dans une salle.

D.V. : Bien que la forme soit différente, as-tu ressenti une différence dans le contrôle de tes connaissances ?

L.J. : Le programme est resté le même dans toutes les matières (à quelques infimes exceptions près). Nos objectifs d'apprentissage étant les mêmes, je n'ai ressenti aucune différence dans le contrôle des connaissances. La quantité de travail à fournir et de choses à apprendre sont restées les mêmes.

D.V. : Quel ton retour sur expérience concernant ces examens ?

L.J. : Les examens se sont très bien passés car nous avions l'habitude d'avoir des contrôles de connaissances sur l'ordinateur. Si nous rencontrions le moindre problème technique, nous pouvions joindre le professeur sur Microsoft Teams ND*.

Nous avions rendez-vous 15 minutes avant l'examen pour que le professeur nous donne les consignes d'examens, le nombre de questions et le mot de passe pour accéder à l'examen.

D.V. : Souhaites-tu que d'autres examens se déroulent sur ce mode d'organisation à l'avenir ?

L.J. : Je trouve que ce mode d'organisation a été très utile pendant cette période de crise liée à la Covid-19. Toutefois, ce mode d'examen à domicile pose le problème de « la triche » , je pense donc qu'il n'est pas souhaitable que les examens se déroulent ainsi à l'avenir.

D.V. : Penses-tu que ce type d'examen est suffisamment sécurisé ?

L.J. : Evidemment, la tentation de se servir de nos documents était présente mais les modalités d'examens ont été mises à jour.

Par exemple, pour de nombreuses matières, il était impossible de revenir en arrière sur une question. Aussi, nous avions les questions de manière aléatoire et en temps limité.

* Microsoft Teams ND : plate-forme de travail numérique permettant l'organisation d'audioconférences et visioconférences.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1536

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants