Métronidazole : neuro-toxicité décrite chez le chien

Aucune prédisposition raciale n'a été identifiée mais les Yorkshire terriers sont surreprésentés, probablement en lien avec la forte prévalence des affections buccodentaires et digestives dans cette race, les exposant d'avantage à un traitement par le métronidazole.

© ArtushFoto - Adobe

De récentes études et les données de pharmacovigilance montrent que le métronidazole peut être neuro-toxique chez le chien même à des doses peu élevées. Le vétérinaire doit donc faire attention aux usages hors RCP du métronidazole, éviter les usages inuti...

VOUS AVEZ DEJA UN COMPTE

CONNECTEZ-VOUS

J'ai oublié mes identifiants
VOUS N'AVEZ PAS DE COMPTE

ABONNEZ-VOUS


Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants