Les tiques des chiens et des chats (article sponsorisé)

Une tique Ixodes ricinus.

© D.R.

Parasitisme

La tique est un acarien parasite se nourrissant de sang. Il s'attaque aux animaux domestiques, notamment les chats et les chiens. Pour s'en débarrasser ou prévenir son infestation, il faut se rendre chez un vétérinaire.

La présence des tiques dans notre environnement

Le cycle de vie des tiques est semblable à celui de tous les insectes avec quatre stades évolutifs : oeuf, larve, nymphe et tique adulte.

L'infestation sur les animaux domestiques peut se produire toute l'année. Cependant, la contamination est très élevée durant le printemps et l'été.

La tique vit généralement en hauteur, dans les broussailles et les buissons. La larve se fixe sur un premier hôte pour se nourrir avant de se muer en nymphe au sol. Celle-ci recherche un nouvel hôte pour se nourrir avant d'entamer une seconde phase de mutation au sol. La tique adulte est de nouveau en quête d'un hôte afin de pouvoir s'accoupler.

La femelle quitte son hôte pour pondre ses oeufs dans les végétaux. À savoir que l'infestation se fait uniquement à partir de l'environnement.

Les différents types de maladies véhiculées par les tiques

La tique est considérée comme un agent vecteur de plusieurs types de pathologies animales mais aussi humaines.

Les maladies non contagieuses

La maladie de Lyme est une maladie infectieuse difficile à diagnostiquer. La paralysie transitoire est une autre maladie non contagieuse. Elle est due à une toxine sécrétée par certains types de tiques.

Les maladies transmissibles aux chiens et aux chats

Les maladies transmissibles aux chiens

- La piroplasmose ou babésiose qui est causée par un parasite du sang.

- Les anaplasmoses et l'ehrlichiose qui sont classées comme une maladie bactérienne.

- L'hépatozoonose qui est due à l'ingestion d'une tique mais qui reste une maladie parasitaire relativement rare.

Les maladies transmissibles aux chats

- La piroplasmose ou babésiose qui est la maladie la plus courante auprès des chats.

- Les anaplasmoses et l'ehrlichiose sont aussi possibles, mais ces dernières sont assez rares.

Prévenir les piqures de tique et les soins existants : consulter un vétérinaire

Que faire en cas de piqure?

En cas de piqure de tique, il faut immédiatement se rendre chez le vétérinaire. Il dispose de crochets spécifiques lui permettant de retirer la tique sans aucun risque. Cette méthode évite ainsi le risque de régurgitation qui peut provoquer une contagion des différentes infections. Il est impératif de ne pas utiliser d'autres produits afin de ne pas aggraver la situation. Il est également conseillé d'inspecter le pelage du chien et du chat après chacune de leur sortie en dehors de la maison.

Prévenir les tiques

La consultation vétérinaire est nécessaire pour connaître la conduite à adopter, notamment sur les différents types de traitement à utiliser. Il s'agit principalement d'antiparasitaires visant à repousser les tiques. Leur administration doit être renouvelée régulièrement.

Les propriétaires d'animaux domestiques peuvent obtenir un remboursement total ou partiel des frais vétérinaires ainsi que des traitements contre la tique. Pour cela, il est possible de souscrire à une assurance pour animaux via le comparateur Lesfurets.

Cette démarche permet d'en savoir plus sur la mutuelle pour animaux domestiques afin de souscrire une assurance pour chien ou une assurance pour chat. Il faut entre autres traiter le milieu dans lequel évoluent les animaux domestiques pour éliminer la tique.

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants