Journées annuelles de l'Avef : fréquentation en hausse à Toulouse

Notre confrère Jean-Marie Denoix (au centre) a reçu la médaille de l'Avef pour l'ensemble de sa carrière. A ses côtés un ancien président de l'Avef, notre confrère Jean-Yves Gauchot (à droite), et le président actuel, notre confrère Charles-François Louf.

© D.R.

Maud LAFON

Événement

La 51e édition des Journées annuelles de l'Avef* s'est déroulée mi-novembre, à Toulouse. Plusieurs temps forts ont jalonné ce rendez-vous majeur de formation équine qui a enregistré une hausse de fréquentation. Un programme dédié aux ASV a notamment rencontré un grand succès.

Pour leur 51e édition, les Journées annuelles de l'Avef*, les 9 et 10 novembre, à Toulouse, ont accueilli 300 vétérinaires congressistes, un nombre en hausse de 9 %. Ont également pris part à ce rendez-vous incontournable de formation continue équine 22 ASV équin, 44 partenaires (ils étaient 35 l'an dernier) et 40 conférenciers.

Le congrès était précédé d'une journée d'ateliers pratiques à la Clinique du cheval, à Grenade, sur le diagnostic des affections neurologiques du cheval et l'examen échographique du boulet et de la gaine digitale, et à l'école vétérinaire de Toulouse, sur l'examen ophtalmologique du cheval et, co-organisé avec CAP douleur, les anesthésies locorégionales : de la tête à la queue.

En présentiel et en distanciel

Au programme des journées annuelles figuraient de la médecine interne avec des intervenants d'outre Atlantique, des sessions sur les affections du boulet, les vascularites, la traumatologie de la tête, les affections neuromusculaires, les traitements chirurgicaux avec la participation du Dr Martens de l'université de Gand, les affections digestives, un point sur les maladies vectorielles émergentes, les urolithiases, un éclairage sur les compléments alimentaires et les intoxications végétales, une revue des fondamentaux en reproduction, un petit détour par les assurances... Comme pour les éditions précédentes, ces conférences étaient accessibles en présentiel et en distanciel.

Outre les sessions du programme principal, une vingtaine de courtes communications ont été sélectionnées par le conseil scientifique et pédagogique de l'Avef.

Une sélection posters a donné lieu à la présentation orale des meilleurs d'entre eux lors de la session de courtes communications du vendredi matin. Les lauréates du prix des posters scientifiques sont Lisa Micheau (résidente au Cirale**) pour son poster « Développement d'un modèle original de déminéralisation osseuse induite chez le cheval » et Marie Delerue (IFCE***) pour son poster « Stabilité du statut excréteur des équidés vis-à-vis des strongles digestifs au cours de 3 saisons de pâturage ».

Travaux dirigés pendant les pauses

Le prix des posters cliniques a été remis à Céline Mespoulhès-Rivière pour son poster « Utilisation de la technique de microgreffes cutanées - Meek technique - pour la gestion de plaies par brûlures chez une jument selle français de 29 ans » et à Mickaël Robert pour le poster « Utilisation d'une suture crantée pour la réparation laparoscopique debout d'une rupture de vessie chez un cheval récemment castré ».

En parallèle des conférences, des travaux dirigés étaient organisés pendant les pauses.

Un programme spécifique était proposé aux ASV, composé de conférences et travaux dirigés. « Cette opportunité de formation a pour objectif de cibler la pratique équine afin de compléter leur formation professionnelle initiale », précise l'Avef. Les thématiques abordées ont été les bonnes pratiques en termes d'habillage et de gestion du matériel stérile, les bonnes pratiques au laboratoire d'hémato-biochimie, la reconnaissance des plantes toxiques et les intoxications végétales, les compléments alimentaires, la stratégie de conseil d'un traitement conservateur ou chirurgical et le triage téléphonique des urgences et la préparation d'un site échographique ou d'injection/ponction.

L'Avef a pris l'engagement d'élargir encore la place offerte aux ASV lors du congrès 2024.

Job meeting la veille du congrès

Enfin, pour faire suite au du galop d'essai de l'année passée, l'Avef organisait à nouveau un job meeting, la veille du congrès, qui a rencontré un grand succès. A cette occasion, Robin Lunetta, chargé des affaires juridiques au SNVEL****, est intervenu sur le statut du collaborateur salarié.

Parmi les participants, le congrès a également accueilli 25 représentants des Avef Junior venus des quatre écoles vétérinaires (Alfort, Lyon, Nantes et Toulouse), de celle de Liège et des juniors francophones des établissements de formation situés en Roumanie, en Slovaquie et au Portugal.

La soirée conviviale du 8 novembre s'est déroulée dans la salle des colonnes de l'Hôtel-Dieu Saint-Jacques après un apéritif convivial au sein de l'exposition commerciale. Dans cet espace de rencontre des partenaires de l'événement, le stand de l'Avef avait pour objectif de faire de la pédagogie et de donner de la visibilité aux équipes de l'Avef, à leurs missions et à la vie de l'association.

Le congrès a aussi été l'occasion de la remise de deux prix Avef à nos confrères Jean-Luc Cadoré et Jean-Marie Denoix, qui vont prendre leur retraite.

La 52e édition des Journées annuelles de l'Avef est prévue à Tours, du 13 au 15 novembre 2024.

Encore plus d'infos !

Les rediffusions des conférences sont disponibles sur le site de l'Avef : www.avef.fr

* Avef : Association vétérinaire équine française.

** Cirale : Centre d'imagerie et de recherche sur les affections locomotrices équines.

*** IFCE : Institut français du cheval et de l'équitation.

**** SNVEL : Syndicat national des vétérinaires d'exercice libéral.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1685

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants