Édito : Médecine solidaire : le vétérinaire ne doit pas être une alternative systématique !

© Kastet

Dans la profession vétérinaire, il n'aura probablement échappé à personne que le Comité d'éthique animal, environnement, santé (CEAES) a rendu deux avis début novembre. L'un concerne la médecine solidaire et l'autre, les limites aux soins.

VOUS AVEZ DEJA UN COMPTE

CONNECTEZ-VOUS

J'ai oublié mes identifiants
VOUS N'AVEZ PAS DE COMPTE

ABONNEZ-VOUS


Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants