Voeux 2022 : « Je souhaite vous apporter un peu d'optimisme en ce début d'année »

Laurent Perrin est président du SNVEL.

© Jacques Graf

Laurent PERRIN

Président du SNVEL*

Les années se suivent et ne se ressemblent pas... La profession vétérinaire subit des mutations profondes que chacun d'entre nous perçoit dans son quotidien.

La croissance de l'activité ne se dément pas et, paradoxalement, augmente cette sensation que les problématiques professionnelles sont encore plus prégnantes.

Pourtant, si on relit les voeux de ces dernières années, on a l'impression que ce sont un peu toujours les mêmes : les difficultés de recrutement, le maillage qui s'étiole et les évolutions professionnelles nombreuses (suites de VetFuturs, télémédecine, délégation des actes, développement des réseaux de cliniques, écoles vétérinaires...)

Aussi, je souhaite vous apporter un peu d'optimisme en ce début d'année, même si la Covid-19 ne nous y aide pas.

Les engagements pris par notre ministre de tutelle pour l'enseignement public vétérinaire donnent des gages de son implication auprès de la profession, contrepartie au probable futur agrément d'une école privée, et sont de nature à combler d'ici quelques années une partie du déficit de diplômes nécessaires à nos entreprises.

Le ministre a également compris que les travaux sur la réforme du suivi sanitaire permanent mis en stand by en 2021 par la Direction générale de l'alimentation en raison, là aussi, de difficultés de recrutement notamment, devaient reprendre sans tarder, sauf à devenir inutiles, faute de « combattants »... Nous nous tenons à sa disposition pour avancer rapidement.

L'expérimentation de la télémédecine vétérinaire a été prolongée pour permettre de mener à bien ces travaux sans ouvrir de brèche supplémentaire et largement inutile dans l'équilibre économique de l'activité de productions animales.

Les travaux sur la délégation de certains actes aux auxiliaires spécialisés vétérinaires dans nos établissements de soins avancent en concertation avec le Conseil national de l'Ordre des vétérinaires pour être prêts le moment venu, quand le véhicule législatif se présentera.

Et n'oublions pas la loi DDADUE et l'ouverture aux vétérinaires et étudiants vétérinaires d'un dispositif d'aides auquel nous travaillons à apporter un décryptage pour vous simplifier les démarches (disponible en tout début d'année auprès du SNVEL). 

Espérons donc que les voeux de l'année prochaine seront différents, parce que les dossiers auront abouti et que de nouvelles perspectives s'offriront à nous !

Je souhaite également appeler chacune et chacun d'entre nous à l'unité. La diversité des profils présents dans notre profession participe à sa richesse mais ne peut être le prétexte à la division.

C'est tout le sens des échanges que nous avons régulièrement avec les différents syndicats, groupes ou associations professionnelles, que ce soit au sein de la Fédération des syndicats vétérinaires de France ou lors d'échanges plus informels avec les organismes techniques (Afvac**, SNGTV***, Avef****) ou les associations vétérinaires (Veto-Entraide...).

Je souhaite poursuivre et élargir ce dialogue pour échanger sur nos problématiques communes avec toutes les composantes de la profession afin de co-construire plutôt que de s'éparpiller.

Le SNVEL souhaite que chacune et chacun de ses adhérents se sente représenté et défendu quels que soient ses choix professionnels.

Il sera cependant toujours vigilant à ce que l'intérêt collectif prime sur les intérêts particuliers et c'est tout le sens du travail entrepris sur l'indépendance avec sa synthèse des questions à se poser au moment de choisir tel ou tel mode d'exercice et de l'enquête auprès des praticiens dont les réponses sont en cours d'analyse qui font suite aux Universités d'automne 2020.

Les Universités de printemps 2022, à Oniris (sous réserve des contraintes sanitaires), permettront de débattre de tous ces sujets et d'entendre tous les points de vue. Les travaux doivent continuer en ce début d'année au regard de ceux du récent congrès de l'Ordre à Saint-Malo.

Enfin, au nom des administrateurs du SNVEL, je vous présente tous nos meilleurs voeux pour cette année 2022 tant sur le plan professionnel que personnel pour vous et vos proches.

* SNVEL : Syndicat national des vétérinaires d'exercice libéral.

** Afvac : Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie.

*** SNGTV : Société nationale des groupements techniques vétérinaires.

**** Avef : Association vétérinaire équine française. 

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1600

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants