Une chaire en santé publique vétérinaire ouvre à Lyon

Thibaud Porphyre, titulaire de cette nouvelle chaire, est un épidémiologiste quantitatif.

© VetAgro Sup

Enseignement

Annoncée dans le cadre de la création du Hub Veterinary Public Health, en janvier 2020, la chaire industrielle IDEX-Lyon en santé publique vétérinaire (SPV), financée par l'université de Lyon et Boehringer Ingelheim, est officiellement lancée par l'université Claude Bernard Lyon 1 et VetAgro Sup, en partenariat avec Boehringer Ingelheim, le CNRS* et l'université de Lyon.

Le Hub Veterinary Public Health est une initiative collaborative inédite portée par neuf partenaires publics et privés** et ayant pour ambition de « catalyser les connaissances, la recherche, l'innovation, l'éducation et l'industrialisation réunies autour de la santé publique vétérinaire en région Auvergne-Rhône-Alpes »

Cette nouvelle chaire industrielle d'enseignement et de recherche, dont le titulaire est Thibaud Porphyre, hébergé à VetAgro Sup, vise à « créer une dynamique interdisciplinaire fondée sur une vision élargie de la santé publique », précise VetAgro Sup.

PhD en épidémiologie

Thibaud Porphyre est un épidémiologiste quantitatif et détenteur d'un PhD en épidémiologie de l'université de Massey en Nouvelle-Zélande.

Ses travaux portent sur l'évaluation des risques de transmission des maladies infectieuses animales et l'amélioration des stratégies de surveillance et de lutte afin d'appuyer les pouvoirs publics et les industriels dans leur prise de décision.

La chaire SPV s'appuie sur un tissu académique et industriel en infectiologie et vaccinologie, ainsi que sur une « structuration de l'écosystème régional autour du concept One Health  » , avec des réseaux de surveillance et de recherche en santé animale et, pour l'activité pédagogique, sur l'ENSV-FVI*** de VetAgro Sup pour le déploiement d'un master international en santé publique vétérinaire.

L'objectif de la chaire SPV est de « positionner Lyon comme un acteur international majeur en recherche en santé publique vétérinaire et dans la formation, en particulier des décideurs » , affirme VetAgro Sup. P.-L.H.

* CNRS : Centre national de la recherche scientifique.

** Les partenaires sont : Aderly, la région Auvergne-Rhône-Alpes, Bioaster, Boehringer Ingelheim, l'institut Mérieux, Lyonbiopôle, la métropole de Lyon, l'université de Lyon et VetAgro Sup - auxquels s'ajoutent deux partenaires associés : l'Inrae et l'Anses.

*** ENSV-FVI : Ecole nationale des services vétérinaires - France vétérinaire internationale.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1559

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants