Peste porcine africaine : un cas en Italie à moins de 100 km de la frontière avec la France

Localisation du premier cas de peste porcine africaine détecté en Italie dans le Piémont

En France, la Direction générale de l'alimentation appelle à la vigilance.

© Plateforme ESA

Épidémiologie

Les autorités italiennes ont annoncé, le 7 janvier, la découverte d'un premier cas de peste porcine africaine hors Sardaigne chez un sanglier, détecté le 5 janvier et confirmé par PCR le 6 janvier avec une appartenance au génotype II, dans la commune d'Ovada dans le Piémont, à moins de 100 km de la frontière avec la France. La Direction générale de l'alimentation a donné l'alerte, le même jour, dans un courriel adressé aux acteurs de la filière.

« Cette nouvelle découverte illustre plus que jamais l'intérêt des mesures de biosécurité au sein de la filière », commentent les autorités. « Afin de renforcer la vigilance des acteurs, le ministère de l'Agriculture a lancé le 9 novembre 2021 une nouvelle campagne de sensibilisation « Peste porcine africaine : agir pour prévenir » en direction des éleveurs, des chasseurs et des voyageurs. »

Génotype II hors Sardaigne

Elles invitent les différents acteurs à relayer « le plus largement possible » les modalités de cette campagne et les supports de communication disponibles à l'adresse https://agriculture.gouv.fr/peste-porcine-africaine-une-campagne-de-communication-pour-sensibiliser-eleveurs-chasseurs-et.

La Plateforme Epidémiosurveillance en santé animale rappelle que la Sardaigne est infectée par le génotype I depuis 1978. Dans le reste de l'Europe, toutes les souches isolées appartiennent au génotype II. Le cas le plus proche (hors Sardaigne) en Europe a été confirmé en Hongrie à 592 km de distance de ce nouveau cas. M.J.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1602

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants