Maladies émergentes animales sous surveillance : un point du Cirad

Pour notre confrère Thierry Lefrançois, nouveau membre du conseil scientifique pour la Covid-19, la gouvernance de la santé basée sur le concept One Health est plus que jamais nécessaire pour gérer les émergences.

© Gilles Paire - Fotolia.com

Épidémiologie

Le Cirad* fait un point sur les « maladies émergentes animales sous surveillance », destiné à la presse mais qui pourrait être utile à un vétérinaire désireux de communiquer auprès de ses clients, notamment en lien avec le concept One Health. Ce dossier est accessible à l'adresse https://bit.ly/386jBsg.

Notre confrère Thierry Lefrançois, nouveau membre du conseil scientifique pour la Covid-19, y explique que « la gouvernance de la santé basée sur le concept One Health est plus que jamais nécessaire pour gérer les émergences ».

Sont d'abord évoqués ces « épidémies animales qui déciment des élevages partout dans le monde » avec « la peste porcine africaine : une invasion mondiale »,« la  peste des petits ruminants : une éradication visée à l'horizon 2030 » et « les influenza, des souches virales en constante mutation ».

Le document fait ensuite état des « zoonoses émergentes ou ré-émergentes, ces maladies qui passent de l'animal à l'humain ». 

Animaux réservoirs

Dans ce chapitre sont abordés, dans un premier temps, « ces animaux réservoirs de virus transmissibles à l'être humain ». Sont ainsi traités : « le dromadaire, un réservoir du Mers-CoV, un coronavirus, en Afrique et dans la péninsule arabique »,« l'indispensable vaccination des chiens, porteurs de la rage » et les « virus circulant chez différentes espèces de chauves-souris : Ebola, coronavirus, Nipah ».

Enfin, toujours dans ce chapitre consacré aux zoonoses émergentes ou ré-émergentes, le Cirad aborde les « insectes vecteurs de maladies pour l'être humain et l'animal » et donc « les maladies vectorielles ». Sont évoquées dans cette partie la « fièvre de Crimée-Congo, une maladie transmise par la tique Hyalomma marginatum », la « fièvre de la Vallée du Rift, une maladie transmise par six genres de moustiques et contact direct », auxquelles est ajouté un « focus » sur « trois Flavivirus transmis par les moustiques du genre Culex: fièvre du Nil occidental, Usutu, encéphalite japonaise ».

Le dossier s'achève notamment par le thème « L'antibiorésistance : une menace globale ». M.J.

Encore plus d'infos !

Pour aller plus loin, relire nos quatre articles dédiés aux maladies émergentes ou ré-émergentes à caractère zoonotique, publiés en collaboration avec l'Académie vétérinaire de France. Ils portent sur les maladies émergentes liées à l'importation d'agents pathogènes (DV n° 1544), les maladies liées à l'émergence ou à la résurgence d'agents pathogènes par modification d'un écosystème (DV n° 1545), celles dues à l'augmentation de la faune sauvage urbaine ou rurale (DV n° 1546) et, enfin, celles liées aux modifications de nos relations avec l'animal (DV n° 1547).

* Cirad : Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1570

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants