Loque américaine : nouvelle méthode pour tracer les infections

© Corinne82 - Fotolia.com

L'Anses* a informé, le 25 août, que son laboratoire de Sophia Antipolis a développé une nouvelle méthode, basée sur le séquençage complet du génome de la bactérie responsable de la loque américaine (Paenibacillus larvae), pour tracer l'origine des infections et affiner les mesures sanitaires afin de prévenir la transmission de cette maladie contre laquelle aucun traitement n'est disponible**. Basée sur la technique du Core genome multilocus sequence typing, cette méthode permet de détecter des différences entre les souches de P. larvae qui ne sont pas discernées par les méthodes d'identification habituelles. Elle présente aussi l'avantage d'être standardisable et donc utilisable par plusieurs laboratoires.

* Anses : Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.

** Ces travaux ont été publiés dans la revue Environmental Microbiology (https://bit.ly/38iW9Yh).

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1592

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants