Gestion d'une plaie sous-alaire chez une perruche Calopsitte

Photo 1. Plaie à l'admission.

© Pierre-Maxime Delattre

Le picage et l'automutilation sont fréquents chez les psittacidés et sont liés à des affections généralement multifactorielles de présentation clinique variée, diffuses ou multifocales mais aussi parfois localisées. Ce type de localisation circonscrite es...

VOUS AVEZ DEJA UN COMPTE

CONNECTEZ-VOUS

J'ai oublié mes identifiants
VOUS N'AVEZ PAS DE COMPTE

ABONNEZ-VOUS


Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants