« APForm a pour ambition de rester en contact étroit avec la profession »

Notre confrère Jérôme Frasson est également vice-président du SNVEL.

© Jacques Graf

Nouveau président d'APForm1, notre confrère Jérôme Frasson a dû composer avec la crise sanitaire pour proposer des modalités de formation adaptées. La nouvelle offre en distanciel ayant séduit les participants, il est prévu de la pérenniser en 2021. Le conseil scientifique d'APForm a lui aussi pris son envol en 2020 et permet d'adapter au mieux la formation par rapport aux besoins des confrères.

La Dépêche Vétérinaire : La dissolution du Gipsa2 , en août, s'est accompagnée d'un report de ses missions sur l'organisme APForm1 . Quelles évolutions structurelles ont été nécessaires chez APForm pour accompagner ce changement ?

Jérôme Frasson, président d'APForm : Les équipes du Gipsa et d'APForm avaient déjà l'habitude de travailler en collaboration. De ce fait, APForm a intégré naturellement ces nouvelles missions. Une partie des collaborateurs du Gipsa a fait le choix de rejoindre l'équipe APForm et nous avons également recruté de nouveaux collaborateurs pour acquérir toutes les compétences nécessaires pour mener à bien notre nouvelle mission.

APForm, en tant qu'organisme de formation et de certification des auxiliaires vétérinaires, devient l'interlocuteur unique pour les vétérinaires employeurs, les auxiliaires en poste et les ASV apprentis des cliniques vétérinaires.

D.V. : Vice-président du SNVEL3 , vous avez succédé à Claude Laugier comme président d'APForm. Votre arrivée coïncide avec une situation sanitaire très particulière en France qui a obligé votre organisme de formation à prendre des dispositions. Où en êtes-vous aujourd'hui ? Les formations en présentiel ont-elles repris et celles en distanciel sont-elles maintenues ?

J.F. : L'année 2020 est surtout marquée par un investissement important en ingénierie de formation dans le cadre de nos formations continues. APForm a créé une nouvelle offre de formations distancielles pendant le premier confinement qui a rencontré un vif succès et nous la maintenons dans notre catalogue 2021.

Dans le cadre des formations en alternance, les centres de formation partenaires se sont mobilisés pour apporter la meilleure réponse pédagogique en fonction de chaque situation. Notre volonté est d'éviter le décrochage des apprentis tout en prenant en compte les attentes, les inquiétudes de nos consoeurs et confrères employeurs.

2021 sera une année de mixité des modalités pédagogiques pour permettre à tous, malgré les conditions sanitaires, de se former.

D.V. : Comment se positionne APForm par rapport à la concurrence des centres privés et comment évolue la fréquentation dans vos centres ?

J.F. : Chaque semaine, nous recevons au sein de nos structures plusieurs demandes de stage. Le métier d'auxiliaire est très attractif, entraînant naturellement de la concurrence.

La formation ASV en apprentissage d'APForm s'appuie sur le cadre légal et des modalités très favorables, tant pour les employeurs que pour les candidats qui bénéficient d'une rémunération sur les deux années de leur parcours et qui n'ont pas à payer leur formation ASV.

Pour mieux répondre à la demande de nos consoeurs et confrères, APForm poursuit le développement de son maillage du territoire national et ouvre de nouveaux sites de formation en 2021 dans de nouvelles régions.

Nous sommes très satisfaits de la fréquentation de nos centres. Toutes nos promotions sont complètes et rencontrent un vif succès.

D.V. : Vous avez récemment mis en place un conseil scientifique. Quelle est sa valeur ajoutée en termes de formation des ASV ?

J.F. : Le comité scientifique d'APForm a pris son envol en 2020. Il réunit aux côtés d'APForm les représentants des organismes professionnels de référence que sont l'Afvac4, Zoopsy, la SNGTV5, l'Avef6, l'AFVE7, l'Assav8, le SNVEL et, bientôt, les écoles nationales vétérinaires.

Le comité scientifique est régulièrement consulté, à la fois sur les besoins émergents de compétences des équipes vétérinaires et sur la qualité de l'offre de formation et de services d'APForm.

APForm a l'ambition de rester en contact étroit de notre profession et d'adapter ses formations à l'évolution de notre environnement. Concrètement, suite aux premiers travaux du comité scientifique, de nouveaux modules seront proposés dès cette année.

1 APForm : AnimalPro Formation.

2 Gipsa : Groupement d'intérêt public Formation en santé animale.

3 SNVEL : Syndicat national des vétérinaires d'exercice libéral.

4 Afvac : Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie.

5 SNGTV : Société nationale des groupements techniques vétérinaires.

6 Avef : Association vétérinaire équine française.

7 AFVE : Association francophone des vétérinaires praticiens de l'expertise.

8 Assav : Association des auxiliaires vétérinaires. 

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1561

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants