6 lauréats pour la 4 e édition des  Global Animal Welfare Awards

Paul Oluwadareest est lauréat de la catégorie « Technicien vétérinaire de l'année », en lien avec l'écriture de ses 14 manuels traitant de sujets liés à la santé et au bien-être des animaux.

© Ceva Santé animale

Distinction

L'Association mondiale des vétérinaires (WVA) et Ceva Santé animale ont annoncé, le 29 octobre, les six lauréats de l'édition 2020 des Global Animal Welfare Awards, qui se tenaient pour la quatrième année.

« Cette année, deux nouvelles catégories ont vu le jour : l'une pour les techniciens/infirmiers vétérinaires et l'autre pour les écoles vétérinaires, témoignage de la reconnaissance à l'égard de ces personnes et institutions pour leur engagement en faveur de la protection des animaux et de leur bien-être », précisent les partenaires.

Alors que la cérémonie officielle devait se dérouler à l'occasion du 36e congrès de la WVA à Auckland (Nouvelle-Zélande), elle a finalement été diffusée ce jour en direct pendant le webinaire de la WVA sur le thème « L'impact de la pandémie de Covid-19 sur la profession vétérinaire ».

Trois « vétérinaires de l'année »

Les six lauréats de cette édition sont :

- notre consoeur Tharanga Thoradeniya, de l'université de Colombo (Sri Lanka), lauréate de la catégorie « Vétérinaire de l'année », pour son rôle dans l'amélioration de la médecine vétérinaire, du bien-être animal et de l'éthique des animaux en laboratoire ;

- le professeur Paul McGreevy, de l'université de Sydney (Australie), deuxième lauréat de la catégorie « Vétérinaire de l'année » , pour avoir notamment montré l'impact international de la formation des vétérinaires sur le bien-être animal, ce qui lui a valu le prix du Royal College of Veterinary Surgeons Impact en 2019 ;

- le professeur Gareth Bath, de la faculté des sciences vétérinaires (Afrique du Sud), troisième lauréat de la catégorie « Vétérinaire de l'année » , pour son rôle de premier plan dans la formation des étudiants vétérinaires dans le domaine du bien-être animal et celui de conseiller pour de nombreuses autres organisations dans le pays sur ces questions ;

- Paul Oluwadare, du Collège fédéral de la santé animale et de la technologie de production à Ibadan (Nigéria), lauréat de la catégorie « Technicien vétérinaire de l'année » , pour l'écriture de ses 14 manuels traitant de sujets liés à la santé et au bien-être des animaux ; il est également l'un des principaux représentants du bien-être animal dans son pays ;

- Maya Ciganska, de l'université des sciences de la vie/faculté de médecine vétérinaire de Varsovie (Pologne), lauréate de la catégorie « Étudiant vétérinaire de l'année » , pour son activité au sein de l'Association internationale des étudiants vétérinaires depuis son arrivée en 2014 ;

The Royal School of Veterinary Studies Edingburgh (Écosse), lauréate de la catégorie « École vétérinaire de l'année », notamment pour sa contribution à l'engagement des étudiants dans le bien-être animal ; l'école organise également de nombreux projets de sensibilisation pour les vétérinaires et les organisations à l'échelle mondiale.

Chacun des lauréats s'est vu remettre un chèque de 5 000 euros.

« La WVA et Ceva Santé animale se réjouissent de travailler ensemble pour reconnaître les vétérinaires, les para-professionnels vétérinaires, les étudiants vétérinaires et les institutions vétérinaires académiques pour leur travail remarquable et leur implication dans la promotion du bien-être animal » , ont affirmé les deux partenaires. P.-L.H.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1569

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants