L'ancêtre commun des chevaux domestiques n'est pas celui que l'on croyait

Mis à  jour le jeudi 05 avril 2018 à 14:41
 L'ancêtre commun des chevaux domestiques n'est pas celui que l'on croyait Adam Borkowski - Fotolia.com

Origines

Le cheval de Botaï, apprivoisé il y 5 500 ans au Kazakhstan, était jusque-là considéré comme l'ancêtre commun des chevaux domestiques. En séquençant son génome, les chercheurs du CNRS/université Toulouse III - Paul Sabatier/université Paris Descartes comptaient mettre en lumière l'évolution biologique associée à la domestication mais les résultats, publiés dans Nature le 22 février, sont tout autres.

Changements induits par le retour à l'état sauvage

Le cheval de Botaï serait, en fait, l'ancêtre direct du cheval de Prewalski, considéré comme le dernier cheval sauvage de la planète.

S'ils ne nous indiquent pas les ancêtres des chevaux domestiques, ces résultats permettent de découvrir certains changements induits par le retour à l'état sauvage, telle la perte de l'allèle responsable de la robe léopard qui causait aussi une mauvaise vision nocturne. M.B.