Hausse significative des chats identifiés en 2017

Mis à  jour le mardi 03 avril 2018 à 15:50
 Hausse significative des chats identifiés en 2017 Anobis - Fotolia.com

Maud LAFON

Traçabilité

Plus de 1,4 million de carnivores domestiques (chiens, chats, furets) ont fait l'objet d'une identification enregistrée dans la base I-Cad l'an dernier. Les chiffres révélés par I-Cad témoignent d'une prise de conscience des propriétaires par rapport à l'identification féline, en nette progression depuis cinq ans.

Le nombre de chats identifiés a connu une hausse significative en 2017. C'est ce qui ressort des chiffres de l'identification des carnivores domestiques en 2017 dévoilés par I-Cad le 20 mars.

Au total, 1 405 129 identifications ont été enregistrées dans le fichier national I-Cad en 2017, soit 3,3 % de plus qu'en 2016.

1 171 651 animaux ont été identifiés par puce électronique (+ 4,1 % par rapport à 2016), 228 377 par tatouage (- 0,9 %) et 5 101 ont fait l'objet d'une double identification (- 1,4 %).

Les chiens ont suscité le plus d'identification avec 752 351 (+ 0,4 % par rapport à 2016) enregistrements dont 697 307 par puce électronique (+ 1 % par rapport à 2016) tandis qu'I-Cad note un recul de l'identification par tatouage (- 6,6 %).

649 761 chats ont été identifiés l'an dernier (+ 6,8 % par rapport à 2016), une très large majorité par puce électronique (471 360) même si I-Cad souligne " une nette hausse de la double identification (tatouage et puce électronique) ", en progression de 13,7 % par rapport à 2016.

Chihuahua et européen

3 017 furets ont été identifiés l'an dernier (+ 7,7 % par rapport à 2016), dont 2 984 par puce et 33 par tatouage, ce moyen, très minoritaire, connaissant cependant une augmentation de 135,7 % par rapport à 2016.

Les races canines les plus identifiés sont le chihuahua devant le border collie puis le Yorkshire terrier. Du côté des chats, le podium fait figurer l'européen devant le Maine coon et le persan.

Nala a été l'un des prénoms les plus couramment donné aux chiens et chats identifiés.

Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie sont les trois régions où on identifie le plus les animaux. L'Ile-de-France est la région qui a enregistré la plus forte baisse des identifications de chiens en 2017 (- 5,2 %).

" En 2017, l'identification des chats a progressé partout en France. Alors que l'Ile-de-France demeure la région où les propriétaires font identifier le plus leur chat, les Outre-mers enregistrent une hausse record avec plus de 45 % d'identifications de chats en 1 an ", souligne I-Cad.

Mise à jour sur le site

CI-Cad a recensé 37 841 mises à jour de coordonnées de propriétaires et 62 597 changements de détenteurs en moyenne par mois.

Août est le mois où les détenteurs mettent le plus à jour leurs coordonnées.

I-Cad rappelle que cette démarche se fait simplement et rapidement sur son site www.i-cad.fr.

Entre 2012 et 2017, l'identification a augmenté de 33,4 % pour les chats, diminué de 2,1 % pour les chiens et de 31,8 % pour les furets. L'identification des chiens enregistre toutefois une timide remontée en 2017 (+ 0,4 %).

" Bien que l'identification revête un caractère obligatoire, depuis 1999 pour les chiens et 2012 pour les chats, seuls 52 % des propriétaires de chats et 75 % des propriétaires de chiens en sont informés* ", rappelle I-Cad.

Encore plus d'infos !

Les chiffres par département sont consultables sur le site www.i-cad.fr/articles/publications

* Source : Etude réalisée par Kantar Sofres pour I-CAD - septembre 2016.