L'infection par le parvovirus canin a des effets à long terme

Mis à  jour le mercredi 28 mars 2018 à 17:21
 L'infection par le parvovirus canin a des effets à long terme  Callalloo Canis - Fotolia.com

Clinique

Le parvovirus canin (CPV) est la cause virale la plus importante d'entérite aiguë du chien entraînant de graves lésions de la barrière intestinale. Il est spéculé que les chiens peuvent développer des troubles chroniques après avoir survécu à une infection par le CPV mais aucune étude sur les implications à long terme de l'infection par le CPV n'a été publiée.

Cette étude* évalue si les chiens ayant survécu ont un risque accru de gastro-entérite chronique, dermatite atopique ou maladie cardiaque.

Des chiens traités à la clinique de médecine des petits animaux du LMU Munich pour une infection par le CPV pour laquelle un suivi d'au moins 12 mois était disponible ont été inclus dans l'étude. Les propriétaires ont rempli un questionnaire sur la présence de signes gastro-intestinaux et cutanés, de maladie cardiaque et d'autres troubles potentiels.

Un questionnaire identique a été envoyé à des propriétaires de chiens témoins appariés pendant la même période. 71 questionnaires de chiens avec une infection par le CPV et 67 de chiens témoins ont été analysés.

Significativement, plus de chiens infectés par le CPV (30/71) que de témoins (8/67) ont présenté des signes gastro-intestinaux chroniques plus tard dans leur vie. Aucune différence n'a été observée pour les maladies cutanées, les problèmes cardiaques ou d'autres maladies plus tard dans la vie.

Ces résultats suggèrent que les chiens survivant à l'infection par le CPV ont un risque supérieur de développer une maladie gastro-intestinale chronique.

Des études supplémentaires sont nécessaires pour identifier le déclencheur de l'apparition de la diarrhée chronique et d'éventuelles stratégies de traitement ciblé.

* Plos One, 16 mars 2018.