Agility : des facteurs de risque de blessures des doigts

Mis à  jour le jeudi 11 janvier 2018 à 10:05
 Agility : des facteurs de risque de blessures des doigts  Samo Trebizan-Fotolia.com

Une étude* rétrospective a été menée par Internet pour identifier les facteurs de risque potentiels de blessures aux doigts chez 1 081 chiens (207 avec blessures digitées, 874 sans blessures digitées) s'entraînant et participant à des épreuves d'agility.

Les variables évaluées incluent des informations démographiques (handlers) et sur le signalement (chiens), les caractéristiques physiques des chiens et les caractéristiques des blessures.

Les facteurs associés à un risque significativement supérieur de blessures des doigts sont la race border collie, des ongles longs, l'absence d'ergots antérieurs et un rapport poids/taille plus élevé. Les risques de blessures diminuent quand l'âge du chien augmente.

Ces résultats doivent être interprétés avec prudence en raison du biais potentiel des répondants et de l'absence d'examen des données médicales. Néanmoins, ils suggèrent que la conservation d'ergots sains, d'une masse corporelle adaptée et d'ongles courts pour l'entraînement et la compétition peut réduire la probabilité de blessures digitées.

Des recherches visant à étudier les pratiques d'entraînement, les spécifications de la conception des obstacles et les considérations de surface pour les chiens participant à des épreuves d'agility sont recommandées.

* J Am Vet Med Assoc., 1er janvier 2018.