Emmanuel Macron annonce la levée prochaine de l'embargo sur le boeuf français par la Chine

Mis à  jour le jeudi 11 janvier 2018 à 10:05
  Emmanuel Macron annonce la levée prochaine de l'embargo sur le boeuf français par la Chine  Nico - Fotolia.com.

Échanges

La Chine va complètement lever " dans les six mois " l'embargo sur la viande bovine française, a annoncé Emmanuel Macron, le deuxième jour de sa visite dans le pays, le 9 janvier. Les deux pays ont signé ce même jour un accord prévoyant " l'ouverture de l'accès de la viande bovine " au marché chinois, " avec une résolution totale dans les six mois " de l'embargo actuel.

Cet embargo avait été mis en place en 2001 à la suite de la crise de l'ESB en France.

La Chine avait déjà assoupli en mars 2017 son embargo sur le boeuf français (bovins âgés de moins de 30 mois, viande désossée).

Elle est le deuxième importateur mondial de viande bovine, avec près de 1,1 million de tonnes importées par an.

La volaille toujours bloquée

Les principaux fournisseurs de boeuf à la Chine en 2016 étaient le Brésil, l'Uruguay, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, qui assuraient près de 90 % de ses importations.

En revanche, sur la question de la volaille française, les discussions se poursuivent toujours, selon l'Élysée. La Chine avait fermé ses portes fin 2015 aux produits avicoles français suite à la réapparition de l'influenza aviaire en France. M.J.