Journée mondiale contre la rage : une initiative pour éradiquer la maladie

Mis à  jour le mercredi 04 octobre 2017 à 17:49
La vaccination de masse des chiens est unanimement reconnue comme la seule méthode pour éradiquer la maladie chez l'Homme. La vaccination de masse des chiens est unanimement reconnue comme la seule méthode pour éradiquer la maladie chez l'Homme. Namibia rabies elimination programme

Santé publique

Lors de la Journée mondiale contre la rage, le 28 septembre, sur le thème " Rage : 0 décès d'ici 2030 ", Boehringer Ingelheim, a appelé à une collaboration planétaire entre vétérinaires, propriétaires d'animaux, ONG et autorités pour " sensibiliser aux pratiques nécessaires de prévention de la rage et à la grave menace qu'elle représente pour les animaux et les humains dans de nombreuses régions du monde ".

La rage tue 160 personnes chaque jour. " Cette maladie, presque toujours mortelle après l'apparition des symptômes d'infection, est évitable grâce à une stratégie d'investissement et de vaccination appropriée. Les chiens non vaccinés sont la principale source d'infection humaine par la rage dans le monde ", rappelle le laboratoire.

Les décès humains dus à la rage pourraient être éliminés en vaccinant au moins 70 % de la population mondiale de chiens.

L'OIE* indique que cette Journée est marquée par l'annonce de la plus grande initiative mondiale contre la rage. Avec l'Organisation mondiale de la Santé, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture et l'Alliance mondiale contre la rage, elle dévoile un plan pour éliminer d'ici 2030 les décès humains dus à la rage transmise par les chiens axé sur l'approche Une seule santé.

Il combat la maladie de manière holistique et intersectorielle en soulignant le rôle joué par les services vétérinaires, de la santé et de l'éducation dans la prévention et le contrôle de la rage.

Vaccination de masse des chiens

Ce plan vise à :

- prévenir la rage transmise par les chiens en améliorant la sensibilisation et l'éducation, réduisant le risque pour l'Homme par l'extension de la vaccination canine et développant l'accès aux soins, médicaments et vaccins pour les populations à risque ;

- générer un impact et le mesurer en appliquant des directives efficaces pour la lutte antirabique et encourageant le recours à des techniques novatrices de surveillance pour suivre les progrès vers le but " Zéro décès d'ici 2030 " ;

- démontrer l'impact de la collaboration " Tous unis contre la rage " au niveau des programmes nationaux, régionaux et mondiaux d'élimination afin d'assurer la poursuite de l'engagement des parties prenantes à tous les niveaux et un financement durable pour parvenir au but ".

" La vaccination de masse des chiens étant unanimement reconnue comme la seule méthode pour éradiquer la maladie chez l'Homme, le plan " Tous unis contre la rage " est une étape cruciale pour rassembler les intentions, les ressources et les actions vers notre but commun ", a souligné notre consoeur Monique Eloit (directrice générale de l'OIE). " L'élimination de la rage transmise par les chiens est possible et nous veillerons à y parvenir ". V.D.

* OIE : Organisation mondiale de la santé animale.