L'Aquarium de Paris recueille un esturgeon de Sibérie

Mis à  jour le mercredi 27 septembre 2017 à 14:12
Un esturgeon a besoin d'être placé dans un bac de 5 000 à 10 000 litres avec des plantes et équipements nécessaires comme un système de traitement d'eau et d'éclairage adaptés. Un esturgeon a besoin d'être placé dans un bac de 5 000 à 10 000 litres avec des plantes et équipements nécessaires comme un système de traitement d'eau et d'éclairage adaptés. D.R.

Faune sauvage

L'Aquarium de Paris vient de recueillir Bubulle, esturgeon de Sibérie (Acipenser baerii) âgé d'une dizaine d'année, devenu trop grand pour son espace de vie que ses propriétaires ont décidé de lui confier.

" Un esturgeon a besoin d'être placé dans un bac de 5 000 à 10 000 litres avec des plantes et équipements nécessaires comme un système de traitement d'eau et d'éclairage adaptés. ll vit en eaux douces entre 10 et 20° C. Auparavant, on trouvait des esturgeons d'Europe dans la Seine ", rappelle l'Aquarium.

Une espèce en voie de disparition

Prisé pour son caviar, l'esturgeon est une espèce en voie d'extinction : surpêche, destruction de son habitat naturel et création d'obstacles migratoires (ports, barrages...).

Depuis 1998, l'esturgeon de Sibérie est une espèce protégée par la Convention sur le commerce international des espèces de la faune et de la flore sauvage menacées d'extinction (CITES). Depuis 2008, il est interdit de le pêcher.

L'esturgeon européen est l'une des espèces les plus menacées d'Europe. On recense aujourd'hui 27 espèces d'esturgeon dans le monde.

Après sa période de quarantaine, Bubulle a rejoint en septembre le plus grand bassin représentatif du peuplement de la Seine de l'Aquarium de Paris.

Entouré d'esturgeons russes Acipenser gueldenstaedtii et d'autres espèces de poissons typiques de la Seine, il pourra ainsi s'épanouir et se reproduire dans un espace adapté. V.D.